fbpx

5 erreurs à éviter pour réussir son intégration dans une nouvelle entreprise

4 octobre 2019
reussir-son-integration-dans-une-nouvelle-entreprise

Pour un stage, une alternance ou un CDI, l’arrivée dans une nouvelle entreprise est une étape importante et parfois stressante. Si quelques astuces simples vous permettront d’aborder plus sereinement ce moment délicat, à l’inverse, des erreurs (faciles à éviter) pourraient freiner votre intégration. Plutôt qu’une « to-do list », prenez donc note de cette « don’t-do list » (liste des choses à ne pas faire) !

1.  Arriver en retard

Quoi de mieux, pour ne pas donner une bonne première impression, que d’arriver en retard lors de son premier jour de travail ? Pour éviter ça, voici quelques astuces à appliquer en amont :

  • Quelques jours avant votre arrivée prévue dans l’entreprise, n’hésitez pas à relancer votre tuteur ou votre manager afin de confirmer l’heure à laquelle il ou elle vous attend. En plus d’éviter un malentendu, cela lui montrera votre implication.
  • Préparez vos affaires la veille: tenue vestimentaire adaptée à votre environnement de travail (et à la météo !), outils de travail (carnet de notes, crayon, ordinateur portable si besoin…), etc.
  • Vérifiez l’adresse de l’entreprise, déterminez le meilleur itinéraire pour vous rendre sur place et calculez le temps de trajet (en prenant en compte une marge de sécurité en cas d’imprévu).

via GIPHY

2.  Rester dans son coin et ne pas aller vers ses nouveaux collègues

Lorsqu’on arrive dans un nouvel environnement de travail, il n’est pas toujours facile de prendre les devants pour faire connaissance avec ses collègues, surtout si l’on est timide ou introverti. Si cela vous semble possible, n’hésitez pas à demander à votre responsable de vous présenter à toute l’équipe, voire aux différents services de l’entreprise (notamment ceux avec lesquels vous serez amené à travailler : RH, compta…).

Ce sera ensuite à vous de socialiser avec vos nouveaux collègues. Et même si l’on peut avoir plus ou moins d’affinités avec certains, pour favoriser votre intégration, il est important de rester cordial et souriant autant que possible.

Avant votre arrivée, vous pouvez aussi vous entraîner à vous présenter : qui êtes-vous, d’où vous venez, quel sera votre rôle dans l’entreprise, etc. Vous vous sentirez ainsi plus à l’aise lors de votre rencontre avec l’équipe et vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir votre entrée en matière.

 

3.  Foncer tête baissée sans prendre le temps d’observer

Vous êtes proactif et vous souhaitez montrer rapidement de quoi vous êtes capable ? C’est une bonne chose, évidemment. Mais faire l’impasse sur l’observation peut vous faire rater des informations indispensables à une bonne intégration dans une équipe.

Comment fonctionnent l’entreprise et les différents services ? Comment les équipes communiquent ? Quels sont les codes implicites qui régissent les interactions entre collègues ? S’imprégner de la culture et des valeurs d’une entreprise est essentiel pour y trouver sa place, alors prenez le temps d’observer.

Vos premiers jours sont également une très bonne occasion de poser de nombreuses questions sans avoir peur d’être jugé, alors profitez-en !

via GIPHY

 

4.  Manquer d’initiative et d’implication

Observer, c’est bien, mais ça ne vous dispense pas d’agir ! Après tout, vous avez avant tout été embauché pour réaliser les tâches qui vous incombent. On ne vous demandera évidemment pas de doubler le chiffre d’affaires de l’entreprise dès votre premier jour, mais plus tôt vous vous impliquerez dans vos missions, mieux ce sera. Au-delà de vos connaissances et vos compétences, ce qui importe le plus pour réussir votre intégration, c’est votre attitude et votre savoir-être. Vous devez montrer à vos collègues et à votre responsable que vous êtes motivé !

 

5.  Ne pas s’intéresser aux retours de ses collègues

Le manque d’humilité et d’échanges constructifs pourrait bien ruiner votre intégration. Même si on attend souvent des nouvelles recrues un regard neuf et des propositions pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise, faites attention à la manière dont vous présentez les choses. Préférez donc écouter les points de vue de chacun plutôt que d’imposer le vôtre.

Après deux ou trois semaines, il est intéressant de faire un point avec son responsable, tant pour parler relationnel qu’opérationnel. Cela sera l’occasion d’aborder les éventuels choses à modifier. Vous pouvez également avoir cette discussion avec vos collègues, qui auront certainement une autre vision de votre prise de poste.

 

Si vous prenez soin d’éviter ces écueils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que votre intégration dans cette nouvelle entreprise se passe au mieux.

 

CTA-page-contact

Toutes les formations